Mon expérience de la pêche

Mon expérience de la pêche

Je ne suis pas un grand fan de la pêche, mais pourtant j’ai pu faire quelques parties de pêche bien sympathiques durant ma vie. Surtout quand j’étais plus petit où c’est alors mon voisin qui m’emmenait avec lui à la pêche. Pour le coup, mon voisin lui, était un vrai mordu de cette pratique. Il y allé quasiment tous les dimanches. Avec toujours les mêmes rituels et les mêmes habitudes. C’est d’ailleurs je crois une pratique très marquée par de nombreux codes, qui sont seulement connus des amateurs.

La patience comme qualité requise

Pour ma part, je me souviens que la pêche est vraiment un sport ou un loisir qui demande une grande dose de patience. C’est réellement la première chose qui me vient à l’esprit quand on évoque le mot pêche. C’est sûrement pour cela que je ne suis d’ailleurs pas un grand pêcheur, étant donné que la patience ne représente pas ma principale qualité. Ce sont de longues heures passées sans bouger à attendre la moindre touche sans jamais que rien ne vienne. Parfois, on croit voir le bouchon bouger, ce qui signifie alors que l’on a une bonne touche mais rien du tout au final. Je reste traumatisé par des heures de pêche infructueuse. Mais je crois en fait que c’est plutôt les nombreuses fois où j’ai cassé ma ligne en accrochant toute sorte de choses qui m’ont définitivement fâché avec la pêche. Des branches, des roseaux ou même des morceaux de bois, tous ces éléments que je redoutais qui étaient susceptibles de me faire arrêter ma partie de pêche. Car oui, en effet, quand je cassais ma ligne, cela signifiait fin de la pêche pour moi car je n’avais pas la patience et la motivation pour me monter une nouvelle ligne.

Peche-en-mer-experience

Des bons moments de partage

Mon expérience de la pêche ne se résume pas non plus qu’à des moments négatifs. Et même bien au contraire. C’est la pratique en elle-même dont je ne suis pas fan, mais par contre, quels bons moments j’ai pu passer entre copains. Des sorties pêche à la journée où nous emmenions le casse-croûte et les boissons. Nous en profitions pour nous baigner dans les jolis coins d’eau également. La pêche est un moment de partage également, et même de solidarité, car parfois il faut aider son copain à monter une ligne, attraper un poisson par exemple. D’ailleurs, ce que je préférais faire quand je partais à la pêche, c’était enlever les poissons péchés des hameçons. Ce n’est pourtant pas très apprécié par la plupart des gens, mais j’avoue que moi j’aimais bien ça. Mes amies féminines m’appelaient toujours pour cette tâche qu’elles détestaient faire. Et puis ce qui est bien dans la pêche, c’est que si la journée est fructueuse, alors le meilleur reste à venir avec un bon repas autour des poissons pêchés. Des supers moments de partage durant lesquels on se remémore nos exploits pour sortir ce qu’on trouve alors dans l’assiette. La pêche, une belle expérience malgré tout pour un retour à la nature.

Les commentaires sont clos.